Catégories
JavaScript

code d’état HTTP courant (HTTP Status Codes)

Requêtes HTTP et codes d’états

Les serveurs web renvoient des code retour HTTP pour chaque requête qu’ils reçoivent (page, élément statique comme un fichier CSS, script), indiquant au navigateur l’état de traitement de la requête par le serveur.
Il est possible de les retrouver dans l’onglet réseau des dev tools (F12) de votre navigateur favoris:

codes d'état HTTP 200 devtools Firefox
status code 200 Firefox

Par exemple lorsqu’une page est générée et renvoyé « sans erreurs » le code 200 :

URL de la requête : http://blog.behrouze.com/
Code d’état :     HTTP/1.1 200 OK

Lorsque le serveur traite une URL inexistante, le classique code 404 :

URL de la requête : http://blog.behrouze.com/pageinexistante
Code d’état :     HTTP/1.1 404 Not Found

HTTP Status Codes les plus fréquent

  • 200 : Succès, ce n’est pas un code « d’erreur » mais plutôt un « code succès » la ressource demandée par URL est retournée au navigateur, c’est le code le plus fréquemment renvoyé pas le serveur web
  • 301 : redirection permanente
  • 302 : redirection temporaire
  • 401 : utilisateur non authentifié:
    l’utilisateur essaye d’accéder à une ressource qui nécessite qu’il soit authentifié et qu’il possède probablement des autorisations particulières, ex: pages d’admin).
    C’est par exemple, le code retourné par IIS avant de rediriger le client vers la page de login.
  • 403 : autorisation refusée:
    l’utilisateur est authentifié (il est logé), mais n’est pas autorisé à accéder à la page demandée (n’a pas les droits pour accéder à la page)
  • 404 : la page demandée n’existe pas ou a été supprimée
  • 500 : erreur interne coté serveur

Erreur 404

404 Github

 

Le célèbre code « erreur 404 » correspond à une page demandée inexistante : page déplacée, supprimée, URL mal orthographiée, etc.
Cette erreur est l’objet de nombreuses attentions (ou devrait l’être) de la part des web designer car il est préférable de canaliser l’utilisateur le plus rapidement possible lorsqu’il est nez à nez avec une page non désirée (la page 404), pour ne pas le perdre.
Les conseils données pour le design d’une page 404:

  • conserver une consistance en conservant le design du site pour cette page
  • rendre le message informatif, intelligible et si possible utile (avec des liens de redirection, une barre de recherche)
  • tracer les requêtes conduisant à ces pages pour les analyser de temps en temps (conserver les éléments HTTP: URL demandée, Referer), attention à la volumétrie des données stockées qui peut exploser en cas d’attaque de votre site

RFC 7231 document de référence
recueil de pages 404 au design étonnants !