Entity Framework Mémo

Debugger les requêtes générées En ASP.Net il est possible de tracer les requêtes générées par EF6: EF Data Validations Il y a au moins plusieurs façon de valider les données en Entity Framework: Data Annotations : attributs à ajouter aux modèles IValidatableObject : Interface nous permettant d’implémenter nos propres checks ValidateEntity : une methode de DbContext

ASP.Net MvcScaffolding

Définition

Scaffolding, mais que signifie donc ce terme barbare ? La traduction littérale en Français du mot anglais « scaffolding » est « échafaudage« . Dans l’univers du développement cela se rapporte à la création automatisé d’une sorte de squelette de code.

ASP.NET Scaffolding est un framework de génération de code pour la conception d’applications web, il est inclus dans Visual Studio ( > 2010) en standard pour les projets ASP.Net MVC. Il apparait dans l’interface graphique de VS lorsqu’on ajoute un Controller par exemple avec génération des Views avec Entity Framework:

VS2013_scaffolding_ASP.Net_MVC

Scaffolding en ligne de commande NuGet

installation et démarrage

Exploiter un outil en ligne de commande permet de mieux contrôler l’outil (en spécifiant les options ou désignant des cibles).

Entity Framework intro

Dans cet article, je vais présenter l’ORM de Microsoft nommé Entity Framework.

 Entity Framework, ça sert à quoi ?

Entity Framework est un ORM (Object-relational mapping) permettant d’interagir avec une source de donnée de type base de données, en manipulant des objets directement (sans avoir à écrire du code SQL) grâce à un langage de requetage propre au .Net Framework qui est Linq (Language-Integrated Query).

les différents « modes » d’Entity Framework

Il existe 3 modes permettant de générer cette couche d’accès aux données:

  • Code First
  • Database First
  • Model First (deprecated)