Entity Framework intro

Dans cet article, je vais présenter l’ORM de Microsoft nommé Entity Framework.

 Entity Framework, ça sert à quoi ?

Entity Framework est un ORM (Object-relational mapping) permettant d’interagir avec une source de donnée de type base de données, en manipulant des objets directement (sans avoir à écrire du code SQL) grâce à un langage de requetage propre au .Net Framework qui est Linq (Language-Integrated Query).

les différents « modes » d’Entity Framework

Il existe 3 modes permettant de générer cette couche d’accès aux données:

  • Code First
  • Database First
  • Model First (deprecated)

NuGet le gestionnaire de Package (Package Manager) de Visual Studio

Pour les utilisateurs de Visual Studio (> VS 2010), il est possible de gérer les packages NuGet (le package manager de Visual Studio) en ligne de commande.  commandes utiles de la console NuGet J’utilise ci-dessous comme nom de package passé en paramètre des différentes commandes « jquery« , il va de soi que vous devez remplacer jquery

Comment renommer un projet Visual Studio et son dossier

Il peut arriver d’avoir à renommer un projet sous Visual Studio (VS) pour par exemple se conformer à une nouvelle convention de nommage ou pour en adopter une nouvelle. Nous allons voir dans cet article comment renommer un Namespace en apportant les modifications suivantes dans : le projet Visual Studio les fichiers faisant référence au Namespace

Chronomètrer la durée d’exécution de son code: la classe Stopwatch

Pour simplement et précisément chronométrer le temps d’exécution d’une portion de votre code C# le .Net Framework ( > 2.0) nous met à disposition la classe System.Diagnostic.Stopwatch. Pour l’utiliser, il suffit de créer une instance de cette classe, puis de faire appel à ses méthodes Start( ) et Stop( ) puis d’afficher le contenu de

Windows Azure gratuit pendant 3 mois

Microsoft nous propose d’essayer ses nouveaux services orientés cloud gratuitement pendant une période de 3 mois. Les détails (et llimitations) de l’offre sont les suivants: Calcul : 750 heures d’une petite instance de calcul* (possibilité d’exécuter une petite instance à plein temps ou d’autres tailles d’instance avec leurs rapports équivalents) Stockage : 20 Go avec

accès et présentation des données en ASP.Net

Dans Visual Studio 2010 il existe des contrôles ASP.Net qui permettent d’interagir avec des données indépendamment du type de la source de donnée (SQL Server, MySQL, fichier XML, Access, etc). Ils sont répartis en 2 familles, les data source controls et les data-bound controls: data source controls, cette catégorie regroupe les contrôles permettant de faire

Encapsulation et portée, les modificateurs d’accès en C#

Le langage C# comme bien d’autres langages orienté objet possède ce que l’on appel des modificateurs d’accès (access modifiers) pour contrôler la visibilité de ses classes, structs, méthodes, attributs, propriétés. On applique ces modificateurs lors de la déclaration des éléments précités en les précédant. ex: public class MaClass  { … } (faire schémas) Du plus restrictif au

l’opérateur ternaire E1?E2:E3 en C#

Expression1 ? Expression2 : Expression3 ; typage des expressions E1, E2 et E3: E1 doit être un booléen E2 et E3 doivent être du même type (conversion implicite possible entre E2 et E3) Cet opérateur est souvent utilisé pour l’affectation conditionnelle d’une variable: maVar = monBool ? autreVar*2 : 0 ; décryptage: si monBool est True, l’expression « autrevar*2